Accès | Contact | Demandes d'inscription | Rentrée 2017

 

 

Le projet éducatif et pédagogique du Lycée l’OLIVIER-R. Coffy a pour ambition de développer pour chaque élève, l’autonomie et le sens des responsabilités. Nous mettons également l’accent sur l’éducation au choix pour permettre à chacun de parvenir à l’excellence dans sa voie.

Le Lycée l’OLIVIER-R.Coffy se veut être :

 

Le Lycée l’OLIVIER-R. Coffy est un établissement catholique, sous la co-tutelle du Diocèse de Marseille et de la Congrégation des Sœurs de Saint Charles de Lyon. Chacun y est accueilli avec ses convictions (dans la mesure où elles n'excluent pas les autres).

A ce titre, c'est un lieu où chacun est invité à prendre soin de l'autre, quel que soit son statut (élève, personnel, professeur), afin qu'il se sente respecté, écouté, et regardé de façon bienveillante. C'est ainsi un lieu de croissance personnelle dans le regard et l'attention à l'autre.

 

Le projet pédagogique est fondé autour de quatre axes principaux :

 

1. En Seconde, un enseignement par Unités de Formation

Dans chaque discipline, les programmes sont divisés en Unités de Formation (U.F.) correspondant chacune à des connaissances et des compétences bien précises. Une U.F. dure entre 3 et 6 semaines environ. Certaines peuvent être « transversales » et durer toute l’année scolaire. L’enseignant annonce les objectifs à atteindre au début de l’UF. Une évaluation continue a lieu (exercices, contrôles, devoirs maison, etc…), dans le but de se préparer à l'épreuve finale qui clôture chaque unité. L’UF est validée si l’élève obtient à cette épreuve une note supérieure ou égale à 10/20. Il peut obtenir son U.F. avec mention (Assez Bien, Bien, Très Bien).

Chaque élève peut décider de présenter à nouveau une UF : soit pour la valider, soit pour améliorer sa performance (et donc l’obtenir avec une meilleure mention). Cette décision est laissée à l'arbitrage de l'élève, la seule condition requise pour bénéficier d'un rattrapage est le respect des délais d'inscription. La note obtenue à l'épreuve de rattrapage annule et remplace la note obtenue lors de la 1° épreuve.

La validation du projet d'orientation dépend de la validation des U.F. Des indicateurs de réussite, communiqués aux élèves en début d'année, précisent les objectifs à atteindre pour chaque série générale ou technologique en termes d'UF (et non de moyenne générale). La comparaison entre les objectifs à atteindre et les objectifs atteints permet aux élèves de savoir quelles UF doivent être rattrapées, et comment ils se situent par rapport à leur projet.

Ainsi l’élève est dans une situation concrète de choisir s’il veut présenter à nouveau une U.F. ou pas, en fonction d’un projet d’orientation et/ou d’un parcours d’excellence.

Pour choisir, l’élève peut prendre conseil auprès des enseignants, et en particulier auprès de son professeur principal, ainsi qu’auprès de ses parents. Un dialogue s’instaure, et en fin de compte, l’élève prend la responsabilité de son choix.

 

2. Des projets d’engagement

Les élèves sont invités à s’engager dans la vie de l’établissement, à prendre des responsabilités dans des domaines très divers : culturel, pastoral, caritatif, animation, sportif, artistique, organisationnel, etc… Par exemple au sein de notre troupe de théâtre, dans l’organisation d’une exposition d’un concert ou d’un bal, l’animation du foyer des élèves, la participation à du tutorat…

Engager des jeunes dans ce type de responsabilité et de projets c’est :

    • vouloir dynamiser l’établissement et faire en sorte que les élèves s’impliquent dans la vie de leur lycée (lutter contre l’esprit « consommateur »)

    • former des élèves sensibles et ouverts à la générosité, au don de soi, au respect de l’engagement vis-à-vis d’autrui

    • avoir l’ambition de former de futurs adultes capables de prendre des responsabilités et de s’engager. Nous voulons préparer l’avenir et développer des compétences auprès des élèves, qui leur permettent par la suite de prendre des responsabilités dans la société de demain

 

3. Un temps de travail scolaire aménagé

Des cours de 50 minutes, de 8h00 à 17h15

Les cours ont été réduits à 50 minutes pour permettre une meilleure concentration des élèves et une plus grande efficacité des apprentissages. Le programme officiel est traité durant ces cours.

Il y a 5 cours de 50 minutes le matin (entrecoupés de 2 pauses de 15’) et entre 2 et 4 cours l’après-midi (de 13h40 à 16h25 le plus souvent).

Les 5 minutes dégagées sur des cours traditionnels sont récupérées pour travailler autrement lors des ateliers, qui sont proposés dans les espaces libres de l’emploi du temps ou en fin de journée.

Des ateliers

Les enseignants proposent, sur Internet, des ateliers et précisent le thème abordé, le jour, l’heure et le lieu. L’élève s’inscrit, sur Internet, en choisissant les ateliers qui correspondent le mieux à ses besoins et à son désir d’épanouissement intellectuel et culturel. L’élève peut choisir des ateliers pour s’entraîner, remédier, approfondir, chercher et confronter, produire, corriger, s’engager, découvrir et demander conseil. Certains élèves peuvent, si le projet est validé par la direction, animer des ateliers (ciné-club, tutorat…).

L'inscription à un atelier permet à l'élève d'acquérir des "crédits" qui sont ensuite valorisés lors du conseil de classe.

Une étude est assurée jusqu’à 19h pour les élèves qui le souhaitent.

L’absence de sonnerie

Nous avons fait le choix de ne pas installer de sonnerie dans le lycée. Cela encourage le calme et la sérénité.

L’absence de sonnerie permet également de respecter le déroulement d’un cours : une explication, un raisonnement peuvent ainsi se terminer sans être interrompus. De même, un enseignant peut décider de libérer les élèves 2 minutes avant la fin officielle et ne pas être obligé de combler artificiellement ce laps de temps.

L’élève est mis en réelle situation d’autonomie : il doit prendre la responsabilité de s’inscrire ou pas à des ateliers. Bien entendu, nous restons dans une démarche éducative et des « gardes fous » existent pour accompagner l’élève dans son parcours et lui éviter d’aller dans une impasse. L’élève est ainsi co-responsable de son apprentissage ; co-responsable du temps également, en l’absence de sonnerie ; nous pouvons ajouter qu’il est aussi co-responsable des lieux du lycée.

 

4. Un établissement ouvert sur l’Europe et le monde

Aux confins du carrefour des langues européennes, l’anglais a une place prépondérante.

Par son universalité, il est un vecteur indispensable pour une ouverture sur le monde, et en particulier sur l’Europe. L’anglais de communication internationale n’est plus une langue parmi d’autres, ni simplement la langue de nations particulièrement influentes. Il est devenu la langue des échanges internationaux, que ce soit sur le plan des contacts scientifiques ou techniques, commerciaux ou touristiques.

Il ne s’agit pas, en ce qui nous concerne, d’imposer l’anglais comme langue étrangère exclusive mais de considérer comme une compétence essentielle la maîtrise de l’anglais nécessaire à la communication internationale.

Ne pas être capable de s’exprimer et d’échanger en anglais de communication internationale constitue désormais un handicap majeur. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons être un établissement ouvert sur l’Europe et le monde, et renforcer l’enseignement des langues, particulièrement de l’anglais. Les élèves qui le souhaitent sont préparés à l’examen de certification de l'université de Cambridge.

Le Lycée l’OLIVIER-R. Coffy s’inscrit dans la continuité des établissements, publics ou privés, qui développent l’usage des langues vivantes dans le cadre de classes européennes, sections internationales ou d’autres projets comme le renforcement de l’anglais.

L’ouverture culturelle et linguistique se concrétise par :

 

Sur le plan de la Pastorale :

des « temps forts » et un appel à vivre sa foi

Le Lycée L’OLIVIER –Robert Coffy est un établissement catholique respectueux des choix religieux ou philosophiques de chacun, mais qui se veut « témoin de l’esprit et des valeurs évangéliques ».

Un établissement catholique d’enseignement n’est pas un établissement réservé à des élèves catholiques. L’établissement met l’accent sur le respect des différences mais appelle également chaque élève à vivre des expériences spirituelles.

En lien avec la paroisse de St Barnabé, des propositions particulières sont faites aux élèves souhaitant s’engager dans une réflexion ou une pratique plus poussée de leur foi chrétienne : une aumônerie réunit régulièrement les lycéens volontaires pour des temps de réflexion, d’échanges, de prière, de célébration, des temps de sortie et de pèlerinage. Les Lycéens peuvent demander à préparer un sacrement (baptême, communion, confirmation).

Des «temps forts » sont également organisés pour un niveau de classe ou pour le lycée. La présence de chaque élève y est obligatoire. Ces « temps forts » sont l’occasion de rencontrer des « témoins de la vie », des personnes qui ont quelques choses à dire de leur vie et de la vie.

Les « temps forts » encouragent aussi la réflexion en abordant des thèmes différents de ceux abordés habituellement par les lycéens.

Enfin des séances (obligatoires), appelées « l’heure intérieure », sont dispensées régulièrement (tous les quinze jours) auprès de chaque classe de Seconde par l’adjoint en pastorale du lycée.

Dans ce domaine également, les élèves sont mis dans une situation de choix et d’engagement. Ce qui n’empêche pas les adultes d’appeler et de proposer.

Nous sommes un établissement catholique d’enseignement. L’Evangile est pour nous au coeur de notre démarche éducative. C’est parce que nous pensons que le message de l’Evangile est un message fort, enthousiasmant et qui peut construire des vies solides et engagées, que nous souhaitons témoigner ; l’Evangile doit se découvrir et « se goûter » pour pouvoir être apprécié.

« Venez et voyez » : c’est ainsi que pourrait se résumer notre démarche.

 

Un établissement à taille humaine

Pour une performance scolaire optimale

Le Lycée l’OLIVIER-R. Coffy est un établissement pouvant accueillir 400 élèves au maximum. Chacun se connaît et se reconnaît. Les adultes sont présents pour enseigner et éduquer mais aussi pour accueillir, encourager, contrôler, assurer un suivi, exiger et dialoguer, etc… C’est un lycée au public hétérogène, ouvert aux différences et prenant les moyens de l’intégration. Par exemple,

 

Suivre des enseignements dans le cadre du Réseau Eccoly

Selon le choix d’options ou d’enseignements de spécialité, un élève peut être appelé à suivre cet enseignement dans un autre établissement du Réseau Eccoly, notamment à St Charles Camas. Dans ce cas, les horaires sont aménagés de telle sorte que l’élève ait le temps de se déplacer d’un établissement à un autre.

Le Réseau permet ainsi la complémentarité et offre aux élèves un choix d’enseignement plus large.